32. Reprendre le chemin de Parménide (Au cœur d’Alèthéia bien arrondie), 23 novembre 2013

PAGE DES VIDEOS

1/ Renouer les fils de la séance précédente (7′ 04)

2/ Lecture de L’origine de l’œuvre d’art (5′ 18)

3/ Die Ortsverlegung der Ortschaft des Denkensle changement de lieu de la vérité (7′ 31)

4/ La phénoménologie de l’inapparent (6′ 02)

5/ La phénoménologie comme possibilité (6′ 57)

6/ La phénoménologie aujourd’hui, Das Unscheinbare (5′ 54)

7/ La phénoménologie dans Sein und Zeit, Aristote et saint Augustin (6′ 06)

8/ Définition des phénomènes dans Sein und Zeit (4′ 55)

9/ Le phénomène immanent à l’activité de penser (11′ 28)

10/ L' »intuition catégoriale » de Husserl, étudiée au séminaire de Zähringen (6′ 48)

11/ Catégories et ontologie (7′ 25)

12/ Métaphysique Z d’Aristote, inapparence du transcendantal et du catégorial (10′ 43)

13/ Changement de la localité du penser, logos chez Socrate, Dasein chez Heidegger (12′ 37)

14/ La mutation ambiante du monde moderne, le Tournant dans l’Être (6′ 57)

15/ Inapparence des mutations dans l’Être (8′ 49)

16/ L’homme « berger de l’Être », la malignité de l’Être, le langage « maison de l’Être » (21′ 24)

17/ Le « cœur de la vérité bien arrondie » chez Parménide (11′ 37)

18/ La provenance du penser, le texte en marge du séminaire de Zähringen (7′ 21)

19/ « L’Être est », esti gar einai (10′ 34)

20/ L’entrée en présence, le Même selon Parménide  (14′ 19)

21/ Le penser tautologique chez Heidegger, « Le temps temporise » (5′ 45)

22/ « La parole parle », die Rede dans Être et Temps (7′ 40)

23/ Question de Luc Guégan et discussion (5′ 22)

24/ Question d’Anne Léon et discussion (10′ 49)

31. L’afflux de l’Être – Grecs et Hypergrecs, 11 mai 2013

PAGE DES VIDEOS

1/ Annonce du menu de la séance (05′ 55)

2/ L’achèvement de la philosophie et sa dissolution dans les sciences (17′ 46)

3/ Le retour aux Grecs(11′ 10)

4/ L’épreuve grecque de l’afflux de l’Être (19′ 45)

5/ L’être humain comme deinotaton, violence  et contre-violence (15′ 00)

6/ Violence de l’artiste, la Technè (11′ 54)

7/ L’empoignade avec l’Être, le Négatif (11′ 19)

8/ La Métaphysique, mutation et déclin du monde grec (19′ 07)

9/ Être, c’est provenir à la lumière (26′ 40)

10/  L’éclaircie de l’Être, en vue de l’Ereignis (5′ 00)

11/ Flash-back: Question sur le fini et l’infini (4′ 24)

12/ Question sur le regard et le « plus jamais grec » (6′ 47)

13/ La mutation de l’humain (5′ 50)

14/ La question du langage grec (4′ 29)

15/ La question de la violence (5′ 15)

16/ Libre discussion sur le nihilisme et le langage (10′ 25)

17/ Libre discussion sur l’enseignement de la philosophie (6′ 05)

18/ Libre discussion sur « l’action restreinte » de Mallarmé, l’avenir de la pensée, l’amour… (17′ 13)

30. L’afflux de l’Être et le danger, 30 mars 2013

PAGE DES VIDEOS

1/ Retour sur la question de l’afflux de l’Être sur les Grecs (8′ 31)

2/ « La fin de la philosophie et la tâche de la pensée » (13′ 20)

3/ La civilisation mondiale (22′ 13)

4/ La tâche secrète de la pensée (12′ 46)

5/ La topologie de l’Être et la destruction de l’histoire de la Métaphysique (13′ 16)

6/ L’afflux de l’Être sur les Grecs et la catégorisation de l’étant (16′ 06)

7/ L’étant comme objet et représentation; l’étant comme épreuve concrète (11′ 12)

8/ Question sur le surgissement (5′ 41)

9/ Question sur le langage (10′ 44)

10/  Les hyper-Grecs et l’aléthéia  (16′ 40)

11/ L’hyper-violence de l’Être (16′ 12)

12/ Question sur l’oubli de l’Être en réponse à sa violence, l’homme comme catastrophe (9′ 51)

13/ Descartes et la bombe atomique, l’homme pris dans la Technique  (15′ 03)

14/ La Gelassenheit comme répartie non-violente à la violence de l’Être (4′ 46)

29. Reprendre le chemin de Parménide, 2 février 2013

PAGE DES VIDEOS

Texte de présentation et traduction de travail à imprimer

1/ Les trois textes de Heidegger sur Parménide (4′ 12)

2/ Rappel: to chréôn chez Anaximandre (13′ 29)

3/ La clôture de la Métaphysique (8′ 28)

4/ Les cinq occurrences de la Justice chez Parménide (34′ 40)

5/ Beaufret sur la Vérité chez Parménide (15′ 02)

6/ Constitution de la Métaphysique dans le fragment VIII du Poème (11′ 01)

7/ Les prédicats de l’Être selon Parménide (13′ 42)

8/ « Ce en vue de quoi il y a pensée » (14′ 51)

9/ Heidegger ne traduit pas to eôn par « l’étant » (12′ 21)

10/  Question d’Anne Léon sur une traduction de « l’étant » (11′ 19)

11/ Question d’Anne Léon sur la limite (8′ 04)

12/ Question sur la tautologie, la phénoménologie de l’inapparent (18′ 52)

13/ Les Grecs et l’éclosion de l’alèthéia (8′ 44)

14/ Question sur l’usure du langage et le concept d’alèthéia (9′ 54)

28. Le chemin d’Anaximandre (suite et fin), 8 décembre 2012

PAGE DES VIDEOS

Document de travail: Le fragment d’Anaximandre et ses traductions

1/Préambule: archéologie et eschatologie de l’Être (10′ 24)

2/ La sémantique de la Fugue (7′ 31)

3/ Les traductions d’Anaximandre avant Heidegger (3′ 44)

4/ La différence de l’Être et de l’étant, la présence comme modalité (16′ 03)

5/ Lecture par Gérard Guest de sa traduction de travail de (21′ 34)

6/ Éphémérité des étants (15′ 50)

7/ Le Dasein et la Jointure (12′ 00)

8/ Tísis, la déférence des étants (8′ 51)

9/ To chréônder Brauch, nom ultime de l’Être? (15′ 47)

10/  Traité confucéen sur la « Régulation à usage ordinaire » (7′ 05)

11/ Question sur Logos (10′ 44)

12/ Question sur la traduction (8′ 11)

13/ Question sur le chemin hégélien (15′ 44)

14/ Question sur Platon (17′ 37)

27. Le chemin d’Anaximandre (ter), 27 octobre 2012

PAGE DES VIDEOS

Document de travail: Le fragment d’Anaximandre et ses traductions

1/ Rappels et repères, l’Ereignis sur le chemin d’Anaximandre (10′ 36)

2/ Relecture du fragment d’Anaximandre (12′ 21)

3/ Trois questions de philologie (6′ 23)

4/ Lectio difficilior du fragment (9′ 01)

5/ Lecture et coupure du fragment par Heidegger (15′ 24)

6/ Regard de Calchas et regard d’Anaximandre (16′ 27)

7/ Pensée présocratique de l’Un, résonances éventuelles d’Anaximandre chez Parménide et Aristote  (13′ 14)

8/  La différence de la présence d’aître et de l’y-étant-présent d’aître (6′ 39)

9/ La présence du présent (11′ 29)

10/ L’adikia, la disjointure (23′ 59)

11/ Dikè et Fug, l’ajointement (15′ 11)

12/ Les Grecs selon Hegel, concept et aphorisme (6′ 23)

13/ Question sur la persistance de l’étant (12′ 28)

14/ To chréôn (12′ 56)

15/ La traduction d’Anaximandre par Heidegger, question sur la volonté de puissance (9′ 43)

16/ Question sur Darwin et Hegel (16′ 35)

26. Thémis et Dikè III (L’Instance en l’Ereignis) Le chemin d’Anaximandre (suite): Sous le regard de Calchas, 9 juin 2012

PAGE DES VIDEOS

Document de travail rédigé et fourni par Gérard Guest

1/ Préambule sur le non frayé (12′ 40)

2/ Ta onta, les étants (8′ 12)

3/ La planétarisation de la catastrophe (9′ 46)

4/ L’effondrement de l’aléthéia (10′ 29)

5/ « L’impensé accumulé du mot «être» » (5′ 49)

6/ Une erreur de traduction symptomatique (7′ 28)

7/ « L’Être se retire en tant qu’il se déclôt dans l’étant » (6′ 35)

8/ Conditions d’apparition du monde (5′ 23)

9/ Imprévisibilité de l’Ereignis (7′ 51)

10/ Ereignis et Enteignis (8′ 10)

11/ Coupures du fragment par Heidegger, la lecture de John Burnet  (7′ 51)

12/ Le séjour dans l’étant (8′ 02)

13/ Le regard de Calchas (9′ 45)

14/ Lecture de la citation de Heidegger sur le Voyant (10′ 05)

15/ L’expérience grecque du regard (9′ 10)

16/ Question sur l’effondrement de l’aléthéia (14′ 04)

17/ Question sur « l’autre commencement » et la pratique des langues (12′ 17)

18/ Question sur l’ouverture à d’autres cultures et sur la colonisation (7′ 09)

19/ Question sur « Seul un dieu peut encore nous sauver » (12′ 32)